CFSE : Comité Français de Secours aux Enfants

site internethttp://www.cfse.fr/

Fondé en 1919 , le Comité Français de Secours aux Enfants (CFSE) a pour objectif depuis sa fondation de soutenir l’enfance en difficulté et de développer chez les jeunes les talents et l’envie de connaissance pour qu’ils prennent leur place dans la société avec courage, confiance et optimisme.

Pour cela, il développe en continu une forte ingénierie de projets qui se transforment année après année en réalisations. Aujourd’hui le CFSE dispose :

- de deux Maisons d’Accueil et d'Education (MAE) pour les enfants dans les Deux-Sèvres,

- d'un Dispositif d'Education et de Formation pour l'Insertion dans la Société (DEFIS) : le restaurant Agapè et l'activité Agri-Prestations,

- de centres de formation professionnelle aux métiers de bouche (boulangerie, pâtisserie, restauration, cuisine) : Agapè en France et à l'International.

 

 

LE CFSE - Le projet Agapè

Agapè-Prestations, en activité depuis décembre 2001, propose une formation aux métiers de bouche : boulangerie, pâtisserie, cuisine, restauration.

Le CFSE a donné naissance à Agapè-International*, qui a pour objectif de former les jeunes en difficulté afin de les autonomiser, tout en s’inscrivant dans le développement de la région, en utilisant les ressources locales, en partenariat avec les acteurs locaux, seule voie de pérennisation des actions initiées par le CFSE

La démarche internationale, a amené notre association à travailler depuis 2001 dans six pays différents à savoir : Roumanie, Serbie, Monténégro, Maroc Niger et Togo avec 6 chantiers écoles différents totalisant plus de 1000 élèves formés sur les douze années passées

Ainsi depuis sa création, la démarche Agapè s’efforce d’adapter son approche aux publics auxquels elle vient en aide. Pour cela, nous tenons compte de l’environnement dans lequel nos actions évoluent ainsi que de leurs ressources et leurs aspirations.

Agapè déploie un programme de formation sur-mesure aux métiers de bouche en France comme à l’étranger basé sur le principe de l’alternance.